Encadré : Une horloge pour connaïtre sa position

Publié le par Jean-Sébastien Soldaïni

Les horloges atomiques embarquées à bord de chaque satellite de la constellation Galileo mesurent le temps avec une extrême précision. Ceci grâce à la pulsation régulière du Césium 133 lorsqu’on le soumet à un courant électrique. Chaque satellite émet un signal personnalisé accompagné de l’heure de son émission. Un récepteur au sol, embarqué dans une voiture par exemple, a dans sa mémoire la position précise de chaque élément de la constellation et reconnaît ceux avec lesquels il est en liaison. En calculant le temps mis par le signal pour arriver jusqu’à lui le boîtier de réception calcule la distance qui le sépare du satellite. Cette opération se fait simultanément avec au moins 4 horloges embarquées différentes. Une fois les données croisées on obtient une position exacte à la surface de la Terre.

Publié dans Articles CFJ

Commenter cet article