Encadré 1 : Spéléo secours

Publié le par Jean-Sébastien Soldaïni

Une partie des membres de l’association I Topi pinnuti (chauves souris en corse) est formée aux secours en milieu sous-terrain. « Nous faisons partie de la seule fédération sportive de France qui assure elle-même ses opérations de sauvetage », explique Noël Ricoveri. Et ils sont 10 à avoir reçu cette formation dans le département.

Deux fois par an, les spéléologues organisent des exercices de sauvetage et forment même les pompiers du GRIMP (Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux) à gérer ces situations.

« Ce qui prend le plus de temps, c’est d’équiper le lieu pour remonter une victime, précise Jean-Noël Dubois, topu pinnutu et aussi médecin. Il faut souvent casser la roche, mais une fois ce travail effectué et en fonction de la profondeur, la civière remonte en 20 minutes ».

Publié dans Corse-Matin

Commenter cet article